En ces temps de confinements, partagez vos idées !

En cette période un peu spéciale, le site de la commune, entre autres,  pourrait être un  moyen de communication (tout en restant confiné) afin  de dire … ce que vous avez envie de nous faire partager. De nous apporter un peu d’optimisme, …

Un poème de circonstance, une occupation originale, une idée de jeux pour vos enfants ou vous-mêmes, enfin ce que vous avez envie

de nous dire …

Envoyez vos textes et photos si besoin, à michelbocquier@orange.fr

Merci. Dites si cela vous dérange que l’on vous cite.

Deux exemples:

Excursion du dimanche

Visite guidée (auteur inconnu):

  • Départ à 8 h 30 de la salle de bain.
  • Arrivée à la cuisine où nous allons prendre le petit déjeuner.
  • Après le petit déjeuner, nous visiterons les chambres.
  • Ensuite, nous réaliserons un atelier de nettoyage.
  • A 13 h, un repas au choix sera servi dans la cuisine.
  • A 14 h 30, une sieste sur le canapé.
  • Dans l’après-midi, visite du salon où un thé chaud avec des biscuits sera partagé.
  • Temps libre pour parcourir les couloirs,
  • Retour en fin d’après-midi…. Bon voyage ! ! !

 

Un autre exemple (auteur inconnu):
Aujourd’hui tout le monde se plaint.
Les enfants ne vont plus à l’école,
Je ne peux plus aller bosser,
Les cinés, restaus, … ferment,
On ne peut plus aller voir ses parents, grands-parents
Et pourtant hier …
« J’ai pas envie d’aller bosser,
J’en ai marre de ce boulot ! »
« Faut aller à l’école, ça sert à rien, mais t’es obligé d’y aller ! ».
Si on veut profiter, ça coûte cher le ciné, les restaus …
Ils abusent avec les prix !!! »
« Il faut aller voir grand-mère … Pfff … Elle répète toujours la même chose,
Je n’vais pas traîner, bonjour, au revoir, çà ira … »
Çà vous parle ?
Et si tout çà, si toute cette épreuve était juste là pour nous ouvrir les yeux sur la chance qu’on a ???
Les gens se plaignent à longueur de temps, ils ne sont jamais contents,
Ils en veulent toujours plus pour toujours moins d’efforts.
Et si la vie se rappelait simplement à nous, qu’elle nous montrait que ce dont on a besoin.
Ce n’est pas faire collections de billets de banque, d’avoir la dernière paire de chaussures à la mode, d’avoir un corps de rêve,…
Et si le but de tout çà, c’était d’apprécier le fait d’être vivants avec ceux qu’on aime !
On va avoir le temps de méditer là-dessus.
Et je pense que c’est important.
Il y a deux choses qui ne s’achètent pas : l’Amour et la Santé.
Alors VIVEZ, AIMEZ.