11 novembre: 100ème anniversaire de l’Armistice. Retour en images.

Une cérémonie du centenaire riche en couleurs et pleine de symboles.

Une cérémonie en mémoire de Nos Poilus !

Une cérémonie pour ne pas oublier leur sacrifice !

Une cérémonie pour la Paix,

Les Anciens Combattants, les Soldats de France et  la municipalité ont  travaillé en collaboration cette célébration du 100ème armistice.

Deux flambeaux portés par deux adolescents: Mathis et Louis, allumés à une torche, ont symbolisé la transmission du Devoir de Mémoire.

 

 

 

 

Si la météo pluvieuse a quelque peu perturbé le déroulé, les différents symboles ont pu être mis en valeur. La population, jeune et moins jeune, a répondu nombreuse par sa présence. Merci pour nos Poilus.

Un centenaire dont on se souviendra !

Les enfants ont interprété avec brio un chant intitulé : « Paroles de Poilus ». Félicitations pour leur engagement et aux enseignantes qui se sont investies.

  

 

 

 

Inès et Thomas ont lu la liste des 57 Poilus morts pour la France durant ce conflit.

 

Le drapeau de la guerre 14-18 est  sorti exceptionnellement et porté par Lucas. La dernière fois, c’était lors du décès du dernier Poilu de notre commune: Louis CHASSERIAU, de Chantefoin, le 25 février 1985, à l’âge de 90 ans.

Les enfants ont été très actifs: port d’une gerbe par exemple. Ils ont reçu chacun le drapeau souvenir.

Le lâcher de ballons bleus,blancs ou rouges a également été un temps fort. Chaque ballon a emporté le Nom d’un Poilu mort sur les champs de bataille. Chaque enfant a reçu aussi la fiche de son Poilu.  Pour votre info, le ballon de Adrien OUVRARD a été retrouvé à Saint-Aubin de Baubigné, dans les Deux-Sèvres. L’enfant de Monsireigne qui a la fiche de ce soldat peut se faire connaître en mairie. Merci. 

Michel PAYET, André MARQUIS et Henri AUDUREAU ont reçu la médaille de Bronze du mérite de l’UNC. Jean-Michel MOUCHARD a reçu l’insigne des Soldats de France.

Un olivier, arbre symbole de la Paix, a été planté Place du 11 novembre. Les enfants présents ont apporté symboliquement un peu de terre de la maison. Pour info: L’olivier n’est plus là ! Pas de panique. Les employés municipaux veulent simplement aménager le pourtour de l’arbre et il sera ensuite remis à son emplacement de manière identique.