Assainissement collectif: le chantier des bacs à roseaux avance …

Ce bac aux dimensions impressionnantes ,va être divisé en deux formant ainsi le bac 2 et le bac 3. Le bac 1 va être construit en amont.

« Le chantier a même de l’avance dans le retard » note avec humour le maître d’œuvre. Les conditions météos favorables n’y sont pas étrangères.

Les trois lagunes (la 3ème est à droite) qui vont être curées au mois d’août prochain, continueront à jouer leur rôle après les bacs à roseaux.

Des bacs en béton préfabriquées afin de gagner de l’espace par rapport à des bacs talutés en terre. L’espace étant confiné, sans cette solution, il nous fallait déplacer la construction sur l’autre côté de la route !

Deux bacs à roseaux sur trois sont réalisés. Construits en plaques de béton préfabriquées, un film en assure l’étanchéité. Ces trois bacs plantés de roseaux recevront à tour de rôle (une semaine chacun) les eaux usées. Une énorme cuve de stockage va être construite en amont afin que  le liquide arrivant des canalisations arrive à gros flot parmi les roseaux. Si le flux était de petite taille, il se fraierait un chemin étroit et ne serait donc pas présent sur toute la surface du bassin afin d’être digéré par les bactéries. Il fallait y penser !