88 ans et entraîneur de l’équipe masculine seniors de l’Alouette Basket !

Il fait la Une d’Ouest-France ce matin !

Ouest-France d’aujourd’hui

Natif du Limousin, il a vécu 30 années à Paris et participé à des championnats nationaux en tant que jeune basketteur. Puis il a émigré en Lorraine pendant 30 ans pour raisons professionnelles (Il était professeur de sport dans un Centre d’Enseignement Technique).

A la retraite, il recherche un climat plus doux et part en Charente pendant 29 ans.

Veuf depuis peu, il déménage pour habiter près de chez un de ses fils qui demeure à Chantonnay (Il est aussi entraîneur d’une équipe de jeunes basketteurs à Mouchamps)..

Il a 88 ans et est toujours très alerte. « Il paraît qu’on a l’âge de ses artères mais quand je suis sur un terrain de basket, je n’ai plus mal nulle part, c’est mon anti-douleur, ma drogue à moi » explique Jacques Beaubatie, Sirénémontain depuis trois mois, dans le lotissement du Parc.

88 ans, une pêche d’enfer qu’il maintient et du basket depuis … 80 années.

Il a trouvé une maison à louer à Monsireigne et … un club de basket: le BONHEUR !

Passionné, il touche ou a touché à tout: le basket pendant 80 ans mais aussi la pêche, l’athlétisme (la vitesse), le plongeon, le jardinage… Il est même peintre amateur à ses heures de loisirs ! ! !

Une de ses œuvres préférées.

Mais il a horreur des maisons de retraite ou des clubs d’anciens !

« J’aime les gens en tant qu’être humain. Peu importe leur race, leur religion, leur âge … Les jeunes nous apprennent toujours quelque chose. Ils ont une autre philosophie de vie que nous, les vieux ! » tient-il à  préciser.

A méditer ! ! !